la valse des sourires

Voici une composition musicale qui date du printemps 2007 et que je vous joue ici au piano. Cependant, je travaille à son arrangement avec un trio jazz, guitare et saxophone. Le résultat vous sera sans doute présenté plus tard...
 

histoires de Gus

Parallèlement à la composition musicale, je réalise une série de petites histoires autour du quotidien absurde d'un personnage ultra expressif. Dans cet environnement sonore, gus et ses amis les zozos nous plongent avec leur timbre un peu particulier dans des jeux de voix et autres arrangements polyphoniques.
 

Paraiso

PARAISO PRODUCTION, DIFFUSION

7, impasse des chevaliers

75020 Paris

01 43 15 91 91

Ce film de 4 minutes a été monté à partir de différentes productions de Nathalie Trafford. Cette collaboration fut pour moi l'occasion de composer une musique originale destinée à entièrement "habiller" cette réalisation tout au long de son déroulement.

 

interstate

Interstate s'est nourri d'allers-retours entre deux pratiques et deux personnes (le réaliateur Gabriel Franck et moi-même), et son titre peut être pris comme l'emblème de cette collaboration, de ce mouvement de tressage, d'intrications, dont la complexité d'élaboration permet d'aboutir à un petit noyau, un pivot autour duquel peuvent se mettre en perspective deux sphères a priori hétérogènes, du moins relativement éloignées, par la matérialisation d'une oeuvre commune.

Cette collaboration a vu le jour en 1999, par la réalisation d'un film dont la musique était créée au fur et à mesure du montage, lequel était lui-même modifié ou exécuté selon la progression de la composition sonore. Ce film, Capsule Hôtel , a été montré par deux fois dans une des petites fenêtres encore ouvertes de la télévision publique française. Il a également fait partie de la Vidéothèque Éphémère du festival Vidéoformes de Clermont-Ferrand.

Dans sa composition, Interstate rend tout à fait hommage au lux aeterna de György Ligeti. La musique progresse dans cette succession de différentes couches sonores, parfois sirupeuses ou aériennes. Elle représente dans une réalité, l'instantané, celle d'une autoroute et de son traffic capturées à un temps T.

Interstate étire cet instant à 15 minutes, pour en libérer ses substances sonores et parfois organiques...

Quadrillage

J'ai toujours abordé la composition des points de vue des formes et des couleurs. Les instruments sont alors des outils permettant l'élaboration de constructions imaginaires ; parfois des ambiances, des paysages ou des cheminements. Quadrillage est une pièce principalement modale. Je suis parti d'un cube, figure géométrique parfaitement équilibrée dans l'espace. Un cube déplié et couché sur un même plan présente une succession de faces, des carrés mitoyens formant un quadrillage. J'ai attribué alors un mode à chacune des quatre arêtes.

A :
do
re
mib
fa#
sol
la
sib
B :
fa
solb
lab
sib
do
re
mib
C :
sib
dob
reb
mib
fa
sol
la
D :
mib
fa
sol#
la
si
do
re

J'ai reproduit ensuite cette distribution à tous les carrés avant de reconstituer enfin le cube. Ainsi Quadrillage est le parcours du regard (et de l'oreille), sur différentes facettes. On passe d'un côté à l'autre, changeant de couleurs, d'ambiances et finalement de point de vue. Comme une ombre portée sur un cube, certains motifs mélodiques se transposent sur d'autres facettes et donc à travers d'autres modes. Quadrillage se déroule donc en fonction de cette rotation de la figure dans l'espace et le temps. Mais cette technique n'était qu'un point de départ, laissant ensuite libre cours aux accidents et changements d'échelles en fonction des suggestions et rencontres d'idées survenues pendant le parcours...